À table ! @42

Dans un restaurant japonais, un couple est assis à côté de moi. L’homme a apporté ses propres baguettes, dans un étui. Pourtant, il n’y a pas de baguettes jetables. Reste que c’est sans doute, plus que par souci écologiste, le souhait d’utiliser ses « couverts » personnels.
Je le comprends finalement mieux pour des baguettes que pour des couverts occidentaux, sans que je ne puisse expliquer pourquoi.

7 réflexions sur « À table ! @42 »

  1. vincent

    Peut-être que, étant un outil beaucoup moins commun pour nous autres Occidentaux, et certes pas un accessoire de « tous les jours », cela nous donne un point de vue plus « intimiste » de ce couvert, que pour ce que nous avons, mélangés, dans un tiroir de la cuisine ou du salon.
    Ceci, concernant notre perception.
    Par ailleurs, il serait intéressant de savoir ce qu’il en est des Japonais eux-même.
    Étant de culture très cérémonieuse (j’aimerais assister à une vraie cérémonie du thé), il est possible qu’eux-même ont une vue très intimiste de leurs couverts.

    Sinon, ou peu toujours demander Joe Tribbiani 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.