Objectivement @40

Un de ces jours de basse température du mois dernier, je commençais à avoir froid aux pieds. Je sortais d’une formation et j’avais une réunion à l’autre bout de Paris assez tard. Passant devant un supermarché, j’achète une paire de chaussettes. Je passe ensuite devant un magasin d’une marque dont j’avais envisagé d’acheter des chaussures montantes car je n’en avais pas. J’entre en me disant que je vais peut-être trouver ce qu’il me faudrait.
La vendeuse me laisse regarder, me demande ce qui m’intéresse puis ma pointure. Elle me dit alors qu’il y a le modèle qui m’intéresse au rayon « femmes » et au rayon « jeunes » avec juste une différence de semelles intérieures et… de prix.  J’essaie une paire « junior ». Elle me va bien, je la prends.
Non seulement je n’ai pas eu de difficultés à « faire » les chaussures avec mes pieds un peu plus larges que la moyenne, mais j’ai payé un tiers de moins la paire relativement à celles des « adultes ». De quoi se réchauffer à bon prix, même si ce n’est pas aussi bien que les chaussons de Cécyle.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>