Agit-Prop’ @22

Au salon où j’ai rencontré les copaiiiins, une employée tenait une table du journal Libération. Le journal propose à diverses occasions d’offrir celui du jour avec des propositions d’abonnement. À chaque fois, la promotion du moment pour s’abonner est présentée, mais chacun peut repartir avec un exemplaire sans s’engager. C’est de la distribution gratuite.
J’aborde la table en demandant un exemplaire. L’employée m’arrête très vite pour me faire toute une proposition donnant une grande souplesse de paiement au numéro et livraison à domicile. Je lui dis qu’il y a des années j’ai été abonnée et surtout porteuse à domicile, donc je connais. Elle m’annonce que c’est une offre spécifique pour le salon. Elle commence à sortir le document d’abonnement à remplir alors que je n’ai aucunement accepté quoi que ce soit.
Comme je lui dis que je vais réfléchir, elle s’agace, me dit que le salon se termine dans une demi-heure, donc qu’il faut se décider maintenant et que l’engagement est léger (un nombre minimum d’exemplaires par an à moins d’un euro chaque, donc bien un engagement financier). Je persiste. Elle range son papier en râlant. Et je suis repartie sans numéro.
Libération vanté par une agente de promotion désagréable, tout se perd.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>