Pucer @37

Je me suis rendue dans un petit centre commercial près de chez moi. Il dispose de quatre entrées ; une principale ; une donnant directement accès au métro ; la troisième donnant sur une rue secondaire ; la dernière en retrait de l’avenue. J’arrive par l’entrée principale. Je suis avec Caddie. Le vigile me demande d’en examiner le contenu. J’obtempère. C’est le jour le plus froid de l’année. Le chaland est rare. Le gars a l’air sympa ; j’en profite.
— J’ai remarqué qu’il n’y a pas de contrôle aux trois autres entrées…
— Il y a des caméras.
— Des caméras ?
— Et des agents en civil. Si vous passez avec un air pas net aux autres entrées, un agent en civil vous interpelle et procède à la fouille. Vous êtes une femme ; ce sera une femme qui vous fera la palpation.
— C’est quoi un air pas net ?
— On a l’habitude. On sait repérer les gens qu’il faut contrôler.
— Moi, par exemple ?
— Vous ?
Il rit aux éclats.
— On ne va pas s’embêter à vous contrôler.
— Vous venez de le faire ?
— À cette entrée, c’est obligatoire. Aux autres, on ne vous contrôle pas. La caméra verra que vous êtes réglo.
Bonnet, écharpe sur le nez, Caddie volumineux en main… Je n’insiste pas. Je le remercie pour sa vigilance. De telles « mesures de sécurité » m’affligent tant ! Au moins, cet homme travaille au chaud. On n’a pas tout perdu !

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>