Objectivement @39

Ma machine à laver s’est mise à faire un bruit étrange indiquant que les rouages souffrent. J’avais prévu de la changer au moment où je referais ma cuisine, après le changement de fenêtres. Celui-ci est reporté d’un an. Elle en a déjà plus de dix et le bruit, qui s’est répété à la machine suivante, était très inquiétant.
Je me suis donc décidée à la changer, histoire de ne pas me retrouver avec une machine en cours dans un appareil en panne. J’ai fait mon choix sur le site d’un vendeur célèbre. Mes critères : une faible profondeur (souhaitée par le plombier qui refera ma cuisine) ; de bonnes caractéristiques énergétiques ; un bouton de réglage de la vitesse d’essorage indépendant ; une « marque » (il semble qu’elles durent plus longtemps). Verdict : 549 euros.
Avant d’acheter, je suis allée en boutique pour confirmer mon choix. J’ai aussitôt remarqué que l’écran qui affiche la programmation me serait tout à fait illisible. Et 95 % des modèles ont un écran. Il faut vraiment aller dans le bas de gamme pour y échapper. Je me suis donc rabattue sur le seul modèle à profondeur réduite sans écran. Il consomme un peu plus, n’est pas une « marque », ne permet pas de régler l’essorage indépendamment du programme et coûte 259 euros.
300 euros de gagnés juste parce que je suis bigleuse ? On va le dire comme ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.