Bigleuse @79

La Ville de Paris expérimente depuis début décembre la suppression de feux tricolores à certains carrefours (ici). Isabelle m’avait signalé cela, un peu inquiète : l’expérimentation se fait sur quatre des feux qui entourent mon domicile. J’étais également un peu inquiète bien que les rues concernées soient toutes à une voie (sens unique) ce qui les rend faciles à traverser. Sur l’un des carrefours, un sens de circulation a été changé. Cela limite également le risque. Mon inquiétude tenait surtout pour les véhicules à moteur eux-mêmes : je me souvenais des nombreux accrochages en bas de chez moi avant qu’un feu ne fût installé il y a une quinzaine d’années.
Et puis, les feux ont été emballés dans du plastique noir. À l’usage, cela ne change pas grand-chose dans ma manière de traverser : je regarde toujours même quand le feu piéton est vert en me méfiant également des contre-sens cyclables. Je constate simplement ma surprise à ne pas trouver de feu ; et ne m’habitue pas au changement de sens pourtant heureux. Je peine, enfin, sur l’une de ses rues à trouver le moment de traverser, le trafic pouvant y être dense et les automobilistes peu enclins à laisser traverser un piéton. En résumé, je dirais que cette suppression ne me met pas en danger ; je dois m’adapter, c’est tout ; et je pense que c’est le cas également des valides qui, par nature, sont moins précautionneux que moi quand ils traversent.
Je suis pourtant tombée sur cet article « Disparition feux tricolores : piétons aveugles en danger ? » (Emmanuelle Dal’Secco, 27 décembre 2017, handicap.fr). Il y a certes un point d’interrogation dans le titre mais l’article est à charge, en dépit des avis contraires qui seraient « exception » bien sûr. À le lire, on pourrait croire que tous les carrefours parisiens sont dotés de feux tricolores ; c’est évidemment loin d’être le cas. J’ai beaucoup ri à lire « Certaines personnes malvoyantes n’ont pas conscience du danger puisqu’elles sont censées ne pas bien voir ! », considérant que justement, ne pas bien voir, exacerbe la conscience du danger ! Je remarque également que la solution proposée (les carrefours giratoires) n’a guère de sens (rendez-vous place de Catalogne, par exemple ; et l’on en reparle !) et que les carrefours concernés sont ciblés. Combien de piétons attendaient sagement que le bonhomme passe au vert quand ces feux étaient en service ? Et les vélos ont-ils attendu cette suppression pour avoir des comportements routiers désordonnés et dangereux ?
J’avoue que je suis agacée quand le handicap est érigé en prétexte à un sujet polémique sans objet avéré. N’y a-t-il pas de réels soucis de voirie dans le 14e qui mériteraient plus d’attention ? Si handicap.fr en manque, je l’invite à contacter de ma part Sylvie Lekin, adjointe à la maire chargée de la voirie, des déplacements et de la propreté ; je sais que son bureau ne manque pas de problèmes d’accessibilité qu’elle s’échine à résoudre ; un petit coup de pouce médiatique peut l’aider !

Note. Un nouvel article de la Ville propose une analyse fort intéressante sur ces feux. .

2 commentaires pour Bigleuse @79

  • lekin

    Merci CECYLE pour ce soutien, je ne veux pas nier que des personnes malvoyantes ou non voyantes peuvent se sentir en insécurité quand on change les habitudes. Il y a toujours une période d’adaptation mais là où tu as vraiment raison, là où tu touches la turpidude de certaines personnes qui se servent de la crainte qu’ont ces personnes pour entrer en polémique avec nous et nous faire croire que nous serons responsables de tous les morts qu’il y aura (ça je l’ai entendu et je peux vous dire que çà fait mal) quand une personne non voyante écrit qu’elle trouve que cette expérimentation est une bonne chose, que cela apaise la circulation on l’accuse de faire du copinage !
    Mais bon c’est la démocratie et tant qu’elle existe il ne faut pas désespérer.

    • Cécyle

      Je peux jurer sur la Constitution de 58 que tu n’as pas couché ! 😉

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>