Objectivement @37

Fin décembre 2016, le bac d’alimentation de mon imprimante s’est mis à refuser de distribuer du papier. J’ai secoué l’imprimante dans tous les sens, ai tenté de nettoyer les rouages d’entraînement, rien n’y a fait. Pierre y a mis les mains, sans plus de résultat. Je me suis donc résolue à l’idée d’en acheter une neuve, un peu contrariée car le toner était encore plein.
Avant de me précipiter chez le marchand, j’ai commencé à utiliser mon imprimante en feuille à feuille, ce circuit-là fonctionnant toujours. Ce n’est pas très pratique. Je me suis habituée, confiant les impressions incontournables de plus de dix pages à qui autour de moi était en mesure de les faire, renonçant aux autres, décidée à ne changer mon imprimante que quand le toner serait vide ou le système d’entraînement du papier définitivement hors service.
Verdict ? Un an plus tard, mon imprimante fonctionne toujours ; le toner a indiqué qu’il était vide fin décembre 2017. Je l’ai secoué ; il est reparti pour un (petit) tour. Avec le peu d’impressions que je fais contrainte par le feuille à feuille, il peut tenir encore quelques semaines. Ce gain (surtout écologique) d’un an dans le remplacement de cette imprimante me ravit. Je me demande même parfois si je ne pourrais pas m’en passer.
Ah ! si je pouvais partager ce matériel avec un voisin. Cela semble compliqué ; les impressions peuvent être urgentes ou confidentielles. Je vais donc en racheter une et tenter de rester sur le mode faible consommation d’impression que j’ai éprouvé sans mal cette année durant.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>