Salade @16

De temps en temps, j’achète des revues. C’est une razzia de magazines sur des sujets variés qui peuvent d’une manière ou d’une autre m’intéresser. Ces derniers mois, j’en ai lu plusieurs autour du mode de vie, de la qualité de vie, du bien-être. Les lecteurs ciblés sont les urbains stressés et connectés. Certains articles sont un festival de clichés du moment. Des mots à la mode reviennent dans chaque texte, les vidant de leur sens.
Au final, tout est toujours une question de prise en main et de gestion : méditation, temps passé sur les réseaux sociaux, alimentation, sommeil, activité physique… Comme pour le recyclage des déchets ou la gestion de l’eau, c’est à chacun de faire ce qu’il faut pour lui. Certes, c’est un bon début, mais l’individualisme pointé sans cesse s’accompagne de publicités pour des applications, des équipements liés aux nouvelles technologies, de promotions de lieux à la pointe de ces nouvelles pratiques de consommation. La question de l’argent et de la consommation est abordée, toujours d’un point de vue individuel.
Il m’est resté quelques idées intéressantes, mais beaucoup de sentiments d’une enfilade de pratiques en prêt-à-porter sans questionnement de ce qui provoque des malaises suscitant autant de questionnements sur la qualité de vie. Je m’interroge comme nombre de personnes sur ma vie, dont Cécyle, nos billets sur le blog le montrent bien. Pour autant, je conclus que je ne suis pas faite pour les recettes toutes prêtes à appliquer tous azimuts.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>