Écrivaine @32

Métro, boulot, dodoJe suis amenée, ces derniers temps, à me déplacer entre Paris et sa banlieue à l’heure des travailleurs. Une heure et quart le soir. Pareil le matin. Il y a toujours du monde ; je voyage souvent debout mais le trajet n’est pas des pires, considérant que j’en fais un tiers en tram et un autre à pied. Il a fait beau, cet automne. La partie à pied n’en est que plus agréable.
Je profite du tram pour m’avancer dans mon travail grâce à Petit 6 qui a rejoint la bande à Caddie : 4G sans coupures ; nouvel IOS très lisible… Nous sommes nombreux à faire de même. Et je profite de la marche pour réfléchir, chercher des idées, rêver, savourer la lumière du jour.
Je découvre aussi lors de ces trajets une sensation inconnue : celle d’appartenir à la foule qui est en transhumance quotidienne entre son domicile et son travail alors que je n’ai d’ordinaire qu’à parcourir 1,50 m pour aller de mon lit à mon bureau. Moi qui revendique d’être une travailleuse comme les autres (ici ou ), cela me va bien, avec l’espèce de rupture spatio-temporelle entre la maison et le travail qu’offrent les transports et qui donne au travail une véritable dimension sociale.
Isabelle, qui traverse Paris de part en part tous les jours (lala), me faisait remarquer que je serais sans doute moins ravie si je devais faire cela tous les jours ! C’est évident. En attendant, j’essaie de savourer ces moments ; cela passe plus vite que si je les prenais en grippe.

4 commentaires pour Écrivaine @32

  • vincent

    Bonjour 🙂
    Vous n’arrivez jamais au bout de votre voyage en fait : il vous manque un tiers… lol

    Qui a dit, déjà, que ce qui comptait, ce n’était pas la destination, mais le voyage ?

    • Cécyle

      Pourquoi ? le voyage ne peut pas se faire à pied ?

      • vincent

        Heuu… si si, tout à fait 🙂 C’est même très bien, à pied 🙂

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>