Incyclicité @28

Je suis à la caisse de mon supermarché à fort discompte. Il y a beaucoup de monde. J’attends près d’un quart d’heure. C’est mon tour. Une dame, la soixantaine, s’avance.
— Je n’ai qu’une baguette. Je peux passer ?
— Non, madame. J’attends depuis un quart d’heure.
— Mais je n’ai qu’une baguette !
— Allez chez le boulanger si vous êtes pressée.
Elle repart, très contrariée. La dame derrière moi est plus compatissante, la resquilleuse avançant l’argument des enfants. Je l’entends qui fait un commentaire sur les gens « qui ne sont pas aimables ». Donc moi.
Mes achats dans Caddie, je repars. Je ne suis pas sortie du magasin qu’elle me double, me frôlant. J’entends.
— Quelle conne !
Elle court presque. Je parle fort.
— L’injure est un délit, madame ! Mille euros d’amendes ! (C’est 1200 pour de vrai, je viens de vérifier.)
Elle ne se retourne évidemment pas, courant plus vite même. Je songe que j’aurais plutôt dû lui rétorquer de venir me le redire en face. Qu’importe ! Elle aurait sans doute filé, de toute façon, je parie assez fière d’avoir osé me traiter. Petite vengeance pusillanime d’une petite dame à qui j’ai dit non, tout simplement non.
Cela dit, quoi que je puisse m’en défendre, ce « Quelle conne ! » était blessant et j’en suis blessée. C’est idiot, c’est ainsi et c’est ce qui définit l’injure, « (…) une invective, une expression vulgaire ou méprisante, non précédée d’une provocation et qui ne vous accuse d’aucun fait précis. » (ici) Doit-on, pour le coup, s’abstenir de dire non car cela est vécu par certains comme une « provocation » ? Il n’en est évidemment pas question.
Deux jours plus tôt, dans un autre supermarché, j’avais dégainé ma canne blanche face à une dame qui voulait me griller la place avec une carte de priorité qui ne ressemblait à rien et alors qu’il n’y avait que deux personnes derrière moi.
— Je ne pouvais pas savoir, s’est-elle excusée.
Je n’aime pas plus cette solution bien qu’elle me prémunisse de l’injure. C’est une forme d’évitement de comportements incivils. Reste à tenter d’être touché le moins possible par l’injure. C’est une bonne idée !

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>