Pucer @31

Un dimanche matin, je suis réveillée à 5 h 50 par la sonnerie de mon téléphone professionnel. Cela fait moins d’un mois que je suis en poste et comme je ne suis pas d’astreinte, l’appareil est dans la pièce d’à côté. Le temps de me lever, l’appel est parti sur messagerie. Intriguée, j’écoute le message, qui s’adresse à… la femme de mon prédécesseur.
C’est l’appel d’un système de télésurveillance qui m’informe que la belle-mère de mon collègue est tombée chez elle et qu’il faudrait y aller. Je rappelle le numéro donné pour leur expliquer que je ne vais rien pouvoir faire pour aider cette vieille dame et qu’il serait nécessaire de modifier leur base de données. Un employé très sympathique a bien compris l’oubli du signalement de changement de destinataire du numéro. Et je suis allée tenter de me rendormir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.