Décroissance @51

Lors de mon passage à la boutique sans argent, j’avais apporté un gros livre de Jean d’Ormesson. Au comptoir recueillant les dons, j’avais derrière moi une femme venue aussi donner des objets. Elle observait ce que je sortais et a tourné la tête de tous les côtés pour voir la couverture quand le bénévole enregistrait les différents dons. Elle s’est donné bien du mal puis ayant réussi à déchiffrer le nom de l’auteur et du livre, elle n’a pas arrêté de dire que le livre l’intéressait, que c’était le seul de lui qu’elle n’avait pas lu, puis demandant comment on pouvait récupérer les objets, et ce livre plus particulièrement, si elle pouvait le prendre avant qu’il n’aille en rayon, etc.
Ce livre est grand public comme la majorité de ceux de l’auteur, récent, et quarante-six exemplaires sont disponibles dans les bibliothèques municipales. Elle m’a donné l’impression d’un besoin impérieux de pouvoir être sûre qu’elle repartirait avec un objet, comme une nécessité d’un « contre don » immédiat. Ce n’est pas si facile de donner sans attendre un retour.

4 commentaires pour Décroissance @51

  • vincent

    J’aime beaucoup Jean d’Ormesson.
    Je ne suis pas sûr (je crois ne pas) d’aimer tout de lui, à corps perdu…
    Je n’ai lu que deux de ses livres. Le Rapport Gabriel, que j’ai trouvé très … amusant. Et sa dernière autobiographie. Pour laquelle j’ai dû m’accrocher, un peu. Mais j’ai été assez troublé par son vécu de la montée du Nazisme en Allemagne.
    Enfin, pour en revenir à votre propos, Isabelle, peut-être que si le livre n’avait pas été de Jean d’Ormesson, ne l’aurait-elle pas tant voulu ? 🙂
    Je me fais l’hypothèse du diable… lol. Que voulez-vous, j’ai toujours voulu savoir comment auraient été les choses, si elles avaient été différentes :). J’adore les uchronies… le moment où tout bascule.
    Il y a de très belles histoires de SF à ce sujet… Beaucoup sont en rapport avec le 3ème Reich… Les horreurs commises à l’époque ont à tout jamais marquées les esprits. (ou alors… peut-être pas assez ?)

    Enfin, imaginons : et si le livre avait été … je ne sais pas, un Oui Oui ? 😀

    • vincent

      (désolé pour la double fin. Si quelqu’un veut bien effacer la toute dernière ligne, que j’ai corrigé par l’avant dernière… lol. Pardon)

      • Cécyle

        C’est fait ! 😉
        Il est réac, quand même, d’Ormesson.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>