Ailleurs @23

En randonnée sur le chemin de Stevenson, j’avais toujours l’objectif du soir déterminé à l’avance. Cécyle avait une copie de ma feuille de route avec les coordonnées des hébergements. Chaque soir d’étape, je lui envoyais un texto pour lui confirmer mon arrivée à bon port.
Un soir, comme je ne trouvais aucun réseau de mon opérateur de téléphonie, j’ai demandé à l’accueil. Tout de suite, l’employé m’a tendu un combiné de téléphone fixe en me disant que je n’aurais aucun réseau donc je pouvais me servir comme je voulais de la ligne fixe mise à disposition.
J’ai donc surpris Cécyle avec un numéro inconnu. J’étais soulagée et contente d’avoir pu la rassurer. Le bonheur simple comme un coup de fil, n’est-ce pas ?

2 réflexions sur « Ailleurs @23 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.