Ailleurs @22

Cette randonnée de l’été 2017 m’a permis de mesurer combien aujourd’hui je peux goûter une solitude qui très longtemps m’a pesée. Plutôt solitaire, j’ai pourtant fréquenté de nombreuses associations et des clubs de sport. J’y ai souvent pris plaisir, jusqu’à un certain point… Je préfère fondamentalement les moments en petit nombre au grands raouts en groupe.
Aujourd’hui, j’apprécie ces moments seule, les vivant plus choisis que subis, même si ce n’est pas toujours le cas. Cela reste un besoin primordial de pouvoir régulièrement me retrouver seule. C’est notamment parce que je suis assez autonome. Mais c’est essentiellement parce que je ne suis pas isolée, avec un réseau d’amis, de connaissances, de relations professionnelles. Les échanges quotidiens avec Cécyle y sont pour beaucoup. Et tout cela même si, au fond, j’espère pouvoir goûter un jour les joies d’une relation amoureuse heureuse comme le bonheur d’un été entre Lozère, Cévennes, et Gard.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>