Route @11

Je ne devrais peut-être pas le dire mais je suis assez fan du Tour de France (cycliste) et pas uniquement parce que Caddie a la roulette toute chamboulée à la vue de ce peloton de roues qui fend le bitume de France. J’ai des souvenirs émus de Charlie Mottet, et de Riri, bien sûr, dans la montée d’Hautacam dont on trouve d’ailleurs une allusion dans Piste rose. J’aime, les mois de juillet où je suis tranquille, mettre la télé en mode radio et suivre l’étape, éplucher des haricots verts et me laisser porter par le commentaire apaisant et qui parfois s’emballe.
Je ne me passionne pas plus que cela pour le résultat, secondaire à mes yeux, sauf le classement de la montagne surtout si le p’tit gars qui prétend au maillot à pois (Petit Mouton en rêve aussi, à ce que je sais) est touchant dans l’effort. Je ne me fais bien sûr aucune illusion sur le dopage qui sévit sur le Tour tant, en fin de compte, ce grand carnaval est une manifestation plus commerciale que sportive. Ne devrais-je d’ailleurs pas m’insurger que l’effort de ces cyclistes soit ainsi récupéré par le Grand Capital ? Je m’insurge, bien sûr, face à ces quatorze millions d’objets publicitaires distribués, ces deux liaisons en avion pour le Tour 2017, ces hélicoptères qui me permettent de profiter du spectacle, ces sportifs contraints à se mettre en danger, ces hôtesses de la caravane qui se font peloter et insulter…
Le Tour de France serait-il l’incarnation de ce que l’ordre bourgeois, hétérosexiste et raciste est capable de produire comme manifestation populaire pour asseoir son pouvoir ? J’en ai discuté avec Grand Vélo et Vélectro et nous sommes d’accord. Le Tour est le contraire de ce que le vélo incarne comme mode de circulation : il n’est ni doux, ni écolo, ni ascète, ni décroissant, ni bon pour la santé, et il participe directement à l’ordre ce monde que j’aspire à changer.
Et je le regarde quand même ? Oui.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>