Pictogramme @8

Lors d’une visite à la Tour Eiffel avec Cécyle, nous avons pu admirer des pictogrammes avec des cadenas barrés… au second étage. Il ne s’agit donc pas d’informer de l’absence de vestiaires à l’entrée.
Un texte accompagne ce pictogramme « Pose de cadenas interdite : risque de chute mortelle » en français et en anglais. C’est donc un avatar de l’épidémie de « cadenas d’amour » qui a fleuri sur les ponts parisiens il y a quelques années. Cette mode a amené la Ville à enlever des rambardes en raison de leur risque de chute à cause de ces kilos de morceaux de métal.
La mention de la chute m’a interrogée, car j’ai tout de suite pensé à la chute de personnes. Après réflexion, Cécyle a pensé au risque pour des personnes plus bas à la suite de la chute de cadenas.
L’amour peut tuer, en voici une nouvelle preuve.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.