Bonheur @30

Il y a une dizaine d’années, le hall de notre immeuble était occupé de manière sonore et agressive (parfois violente) par des jeunes gens s’adonnant au trafic de drogue. Nous avons mené, avec l’amicale de locataires, une action judiciaire qui a abouti à une quinzaine de condamnations dont de la prison ferme pour ceux qui avaient des sursis qui couraient. Parmi les condamnés, un jeune homme venu d’un autre quartier dont une jeune locataire était amoureuse. Les parents de cette jeune fille ont pris le parti de cet amour et considéré que l’amicale de locataires était responsable de l’incarcération du futur père de leur petit-fils à naître.
Je discutais souvent avec le mari, maître-chien, moins avec son épouse occupée par ses activités d’assistante maternelle. À partir du moment où nous avons engagé les procédures judiciaires, ils ont cessé l’un et l’autre de répondre à mes bonjours. Je n’en ai pas pris ombrage, je peux comprendre leur réaction. Je me suis néanmoins obstinée à les saluer, par principe, et parce que je n’ai rien à reprocher à ces personnes qui n’ont fait que soutenir leurs enfants.
Un matin de l’autre semaine, j’ai été arrêtée dans mon déroulé par un petit chien sans laisse sautant à ma rencontre. Quand je croise ainsi un chien sans propriétaire qui aboie et cabriole, je m’arrête toujours, par précaution, et j’attends que le maître se manifeste. D’où j’étais, je ne pouvais pas l’identifier. J’entends une voix de femme crier :
— Allez-y !
Je repars en marchant et tombe nez à nez avec ladite voisine. Je lui souris, lui dis bonjour. Je n’entends pas si elle me répond. Par contre, elle ajoute la voix agréable.
— C’est parce que vous courrez.
— Oui ! bien sûr. C’est pour cela que je me suis arrêtée. Bonne journée !
— Bonne journée !
Ouh la la ! C’est incroyable ! Un chien qui jappe et voilà une communication de bon voisinage interrompue il y a quinze ans qui reprend ! La vie. Merci la vie. Merci.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>