Credo @12

Le pont de l’Ascension ! Mes amis… le pont de l’Ascension ! Mais ce n’est pas un ouvrage d’art que l’on emprunte pour fuir la surcharge de travail induite par le libéralisme galopant et la réduction des effectifs publics ! Non ! Foi de Cocotte en colère, je m’insurge, et pas uniquement parce que les fonctionnaires… Passons. L’heure est grave et notre Principalate est suffisamment exploitée pour que je ne change pas de sujet.
L’Ascension, donc. Pas besoin de lire les Évangiles ou même d’aller au catéchisme ; Wikipédia suffit : c’« est une fête chrétienne célébrée quarante jours après Pâques. Elle marque la dernière rencontre de Jésus avec ses disciples après sa Résurrection, son élévation au Ciel. » Pas de varappe sur pile (de pont), donc ; ni de déplacements inutiles. Tout se joue dans les églises jeudi et dès vendredi, au turbin ! Non d’un foin.
— T’es dure de la roulette, Cocotte !
Mais pourquoi Caddie ? Il ne faut pas se dérober au travail ! La France a besoin de toutes ses forces vives pour séduire le Grand Capital.
— Laisse-les partir… Tu ne te reposes jamais ?
Un peu, la nuit…
— Tranquille Cocotte. Tranquille. Et promis, elles seront de retour dès lundi 29 avec de nouveaux billets ; d’ici là, c’est vacances en Hétéronomie !
Vacances ?
— Vacances.

8 réflexions sur « Credo @12 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.