Soldes @12

Taguer un panneau électoral est un délit… parfois drôle ! Je réprouve donc, mais je partage ! Je vous laisse deviner de quel candidat il est question.
Plus important est que j’ai remarqué cette année que tous les candidats du premier tour des présidentielles — à l’exception notable de Nathalie Arthaud — ont choisi de n’afficher que leur bobine, avec un slogan, et juste en dessous une seconde affiche avec qui la date d’un meeting, qui l’adresse du site Internet… Je me souviens du temps où les panneaux électoraux étaient composés en quatre morceaux. Un bandeau horizontal avec le nom du parti, du candidat, deux affiches verticales, une avec photo et slogan, l’autre avec la profession de foi ou les propositions, un dernier horizontal, en bas donc, avec le slogan de campagne, ou une autre information. On passait du temps à les assembler, soucieux de mettre les éléments bien droits. Et l’on passait tous les jours afin qu’ils soient propres (sans tag).
Au fil des élections, j’ai remarqué les choses se dégrader : de moins en moins de texte, des collages de travers, plus de tags. Ce qui me choque aujourd’hui, c’est que ces panneaux ne proposent plus aux électeurs qu’une image, celle du candidat, et un slogan. Serait-ce à dire qu’ils n’ont rien de plus à nous offrir ? Je sais bien que non mais, à nous proposer une communication politique si pauvre, c’est exactement ce qu’ils nous disent. Et qui y gagne ? Celles et ceux qui se font élire sur du vent. Qui y perd ? Je vous laisse deviner.

4 commentaires pour Soldes @12

  • Eve

    J’ai le même en bas de chez moi. Du coup ça m’a mis la puce à l’oreille et je n’ai pas voté pour lui. Il n’y a pas de fumée sans feu !

    • Cécyle

      Oui, je l’ai vu un peu partout. Un hoax ? 😉

  • Eve

    Un coup du Cabinet Noir…

    • Cécyle

      Un truc sans lumière, demande Caddie ?

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>