Réclamation @71

Le podomètre

Épisode 2.

Quatre semaines après la date de réception du podomètre par le site marchand dédié aux déficients visuels, je n’ai toujours pas reçu le modèle en échange ; je reprends mon téléphone. Le monsieur qui me répond dit quelque chose comme « Ah ! oui, le podomètre ; il est parti ce matin. » « Prends-la pour une nouille pense très fort Caddie, toujours en pointe de la défense de sa ménagère albinos. »
Deux jours plus tard, force est de constater que le colis m’est livré. Je l’ouvre. Dedans, je trouve le podomètre sans documentation. Pourtant au premier envoi, j’avais apprécié que la documentation soit doublée d’une version gros caractères sur CD que j’avais retourné. Je fais donc un mail pour demander que l’on m’envoie la documentation. Sans attendre la réponse, je demande à mon gardien d’installer les piles et commence à utiliser Zozo 2. Je ne trouve pas l’heure, ni comment étalonner les pas. Je l’utilise quand même, en le trouvant un peu lourd à la ceinture, peu fonctionnel, mais sympa.
Je découvre que je dois manuellement le remettre à zéro, qu’il n’y a finalement pas d’heure, que les boutons sont placés de telle façon que quand on veut écouter le nombre de pas en marchant, on a une fâcheuse tendance à tout effacer… Une semaine passe ; je reçois enfin un mail avec la documentation. Je la regarde, curieuse de cette affaire d’heure, de pouvoir écouter la radio, et des fonctions que je n’ai pas découvertes.
J’ouvre le fichier joint. Quelque chose cloche. Quelques minutes plus tard, je constate que l’on ne m’a pas envoyé la bonne documentation. Chapeau bas, madame l’entreprise qui vend du matériel adapté ; ça c’est du commerce bien fait ! Quand je pense que ce site vend des téléagrandisseurs à 3690 euros (du vol quand on sait de quoi est fait un tel matériel), je préfère que pareille mésaventure m’arrive sur un podomètre à 9,90 euros !
J’ai écrit, bien sûr… et on ne m’a pas répondu un bon mois plus tard. Entre-temps, Zozo 2 s’est mis à compter quand ça lui chantait au point que j’ai cessé de m’en servir. J’ai renoncé à faire jouer de nouveau la garantie ; des fois, je suis fatiguée. Mon gardien a retiré les piles et Pierre va récupérer le boîtier pour se faire un jouet électronique dont la fonction n’est pas encore définie. Cette histoire me conforte dans l’idée que les sites marchands dédiés au handicap sont des boîtes à fric sans scrupules ni bonnes manières. Par contre, je garde ma confiance à la boutique de l’AVH dont le rapport qualité-prix ne s’est jamais démenti.

2 commentaires pour Réclamation @71

  • Ok, et bien j’achèterai mon pèse personne chez Darty !

    • Cécyle

      C’est en effet un choix judicieux côté SAV !

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>