Couple @11

Je feuillette vite fait un catalogue de VPC. J’y croise une housse de couette blanche avec cette inscription « Si je t’aime, prends garde à toi », le « o » du « toi » étant percé d’une flèche. Ouh là là ! Mais ça tache le sang sur des draps blancs ! Blague à part, Carmen meurt à la fin de l’opéra, elle qui pourtant avait proféré la menace. Qui doit mourir dans ce lit frappé de cet avertissement réécrit à la première personne ? Carmen sous les coups d’un Don José qui ne supporte pas qu’elle ne l’aime plus ? Ou Don José lui-même sous les coups d’une Carmen dopée par la réduction de 40 % appliquée à la couette ?
Ils vont en avoir, des nuits agitées, les clients de ce vépéciste ! Blague à part, je trouve que cette représentation de l’amour ne va pas dans le sens d’un apaisement des conflits amoureux. Bien au contraire, cela entretient l’idée d’un amour-passion exclusif, et qui tourne au pire si l’un des deux s’y dérobe ou que le troisième oreiller prend sens. Je préférerais une couette avec une citation évoquant un amour où l’on dort bien dans une confrontation qui ouvre à la joie et au meilleur de chacune, une citation comme « Aimer, c’est ne plus avoir peur. » Que du bonheur !

11 réflexions sur « Couple @11 »

  1. vincent

    Ça reste une belle chanson (je ne connais que cet air, et le « toréador », de cet opéra. Enfin, j’ai du le regarder une fois en complet a la télé, mais à part ces deux passages…)
    (Je flash « grave » sur la Flûte enchantée, avec l’aria. Très misogyne comme opéra cependant.)

    Répondre
  2. vincent

    L’aria « Der Hoelle Rache » est magnifique.
    D’une telle force, et d’une telle violence. Et avec la menace de rejet par la mère de la fille, si …. cirant (c’est le cas de le dire).
    Et si beau, pourtant.

    Je crois que je n’ai pas de version décente sur mon pc.

    Brrrr, je viens de le réécouter… g eu des frissons.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.