Déo @21

Logo Paris siteUne publication sur le site de la Ville de Paris me donne l’occasion d’un courrier comme je les aime. Je vous tiendrai au courant de la suite, s’il y a.

« Monsieur,

« Je lis avec attention et grand intérêt les publications du site de la Ville de Paris dont je suis une citoyenne fière de l’être. Je souhaiterais d’autant attirer votre attention sur un article consacré au Centre d’accueil des réfugiés du boulevard Ney que celui-ci véhicule un propos sexiste auquel le site de la Ville ne m’a pas habituée.
« Je mets en copie de ce mail madame Célia Blauel, élue de mon arrondissement et adjointe à la maire de Paris ainsi que madame Hélène Bidard adjointe à la maire de Paris en charge de l’égalité femmes-hommes ; je sais leur attachement à ces questions.

« Voici l’article [plus disponible, NdCy, août 2018]
« Je lis : « Cette grande brune élancée au rire franc a du caractère et connait (sic) bien ses dossiers. »
« Pouvez-vous m’indiquer en quoi le physique, le rire et le caractère de cette dame ont une incidence sur sa compétence ? Votre rédacteur aurait-il d’ailleurs écrit « Ce grand blond élancé au rire franc a du caractère et connait bien ses dossiers. » Cela n’a évidement aucun sens, les grands blonds n’ont pas besoin d’avoir un rire franc ni de se faire teindre en brune pour que soient reconnu leur compétence… ni leur force de caractère.
« Vous noterez par ailleurs que la « grande brune élancée », en l’espèce madame Aurélie El Hassak Marzorati a le droit de porter son nom patronymique au début de l’article pour ne s’appeler ensuite qu’Aurélie. Ah ! chère infantilisation des femmes… à moins que votre rédacteur n’ait considéré que son nom (El Hassak Marzorati) soit un peu trop… trop… long pour être repris. Je ne me souviens pas avoir jamais vu sur votre site un homme se faire appeler par son prénom ; ma lecture serait-elle partiale ?
« Allez, juste un dernier clin d’œil… Je reprends la phrase et le début la suivante : « Cette grande brune élancée au rire franc a du caractère et connait (sic) bien ses dossiers. Elle nous fait pénétrer … » Ouh là là ! Plus loin : « On pénètre rapidement à l’intérieur de la bulle où Aurélie nous explique d’emblée. » Dans la bulle avec Aurélie… Que du bonheur ! Je continue : « Aurélie résume dans un tourbillon. » J’en perds la tête. Et votre rédacteur ? Il a eu droit à une bassine d’eau froide ? Faites vite, il y a urgence !

« Tant que j’y suis : « un tableau, offert et peint par les artistes amateurs des Beaux Arts, apporte une touche de couleur » ; et moi qui croyais que le propre d’un artiste était de créer des œuvres d’art. Une « touche de couleur » ? Ils seront ravis de l’apprendre.

« Il est temps que je vous souhaite une bonne fin d’année 2016 ! Je suis impatiente de lire votre futur article sur le nouveau Centre d’Ivry-sur-Seine !
Au plaisir de votre réponse,
Cy Jung, écrivaine

3 commentaires pour Déo @21

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>