Adieux… @27

Fidel Castro (à droite) et Che Guevara photographiés par Alberto Korda en 1961. [Wikipedia]

Fidel Castro (à droite) et Che Guevara photographiés par Alberto Korda en 1961. [Wikipedia]

Castro est mort.
J’ai appris la nouvelle au réveil. Cela ne m’a pas attristée mais beaucoup émue.
Serais-je émue par la mort d’un dictateur ?
Poser la question ainsi donne la réponse. Non, j’ai été émue par la mort du père de la révolution cubaine, le résistant à l’impérialisme américain, la figure du mouvement des non-alignés, le fumeur de cigares. Et je suis toujours émue.
Comme j’ai été émue après l’exécution de Kadhafi, ce dictateur qui avait, lui aussi, un temps, incarné un espoir.
Comme j’ai été émue après l’empoisonnement de Arafat (en roulant les « r » comme Leïla Shahid), ce terroriste, qui avait lui aussi incarné l’espoir, celui de l’autodétermination du peuple palestinien à des époques et sous des formes diverses.
Comme j’ai été émue à la mort de Tito, un dictateur qui a su incarner un temps le mouvement des non-alignés.
Ces hommes, tout dictateur ou terroriste qu’ils ont été, ont nourri ma pensée politique, mon engagement, dans ma prime enfance comme dans mon adolescence. Ils ont construit mon espoir, alimenté mes désillusion aussi. Peu me chaut les désillusions. Je garde l’espoir. J’en ai besoin.

8 commentaires pour Adieux… @27

  • vincent

    Souvent, en tant de crises, les peuples rêvent d’un sauveur. D’un héro.
    Ils rêvent de l’HOMME, ou de la FEMME, qui les sauvera de la situation, les sortira de « là »… Tiendra tête, relèvera les pays…
    Quand le héro arrive, et qu’il redresse la situation/peuple/pays/communauté…. la risque est généralement très grand qu’il se transforme en tyran.
    C’est presque automatique (il y a des exceptions).
    L’histoire nous l’apprend : méfions nous des sauveurs et des héros.
    Ils peuvent surgir n’importe où, même de nos jours.

    • Cécyle

      Vous noterez que c’est très rarement une femme qui prend cette posture ! 😉
      Et si on demandait à Petit Mouton de nous sauver ? Pas de risque qu’il devienne un tyran !!

      • vincent

        Je suis pour Petit Mouton 🙂 Et tous ses amis, et les Tours.

        Pour ce qui est de la femme, peut-être que l’année a venir démentira la règle.
        Beaucoup de Français, c’est un peu la maladie du peuple, veulent un sauveur. Nous avons décapité notre roi, mais nous aspirons a un … président roi. Notre culpabilité collective ? (ce n’est pas moi qui le dis, je n’en suis que partiellement convaincu, mais c’est une piste intéressante lol).

        Certains de ce qui devinrent des tirans, le souhaitaient depuis le départ. D’autres, ne furent qu’emportés, voire dépassés, par la force qui leur fut nécessaire pour effectuer leur acte héroïque. D’autre encore acquirent leur soif de pouvoir au cours de leur lutte.

        Je pense que vous pouvez pleurer l’homme, et pas seulement l’espoir et l’idée, si vous décidez qu’il est mort bien avant, avec ses idées. Le Héro est mort quand il trahit ses convictions.

        • Cécyle

          Dans ce cas, soyons nos propres héros et changeons le monde ! Si si, on est cap’ ! 😉

          • vincent

            On ne peut pas changer le monde sans en être changé aussi 🙂
            C’est comme les histoires d’amour 🙂 😉

  • vincent

    Je risquerais même, mais je ne sais pas si j’ose, que « si on ne change pas quand on change le monde, c’est qu’on ne change pas le monde ».
    Mais…. bon… c’est probablement gratuit comme affirmation. Oui… Enfin, je ne sais pas bien. Moi je voterais pour, mais je n’ai pas d’éléments scientifique pour l’etayer. Qu’en pensez-vous, vous ici ?

    • vincent

      (j’ai mal placé dans le suivi, désolé)

    • Cécyle

      Je suis assez d’accord. Pas forcément « changer » mais trouver en soi une manière d’être au monde qui nous correspond et correspond au monde tel qu’on veut le changer.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>