Noël @34

Mère NoëlI y a des jours où je me demande si je parle la même langue que celles et ceux et hen dont je partage la cause. Le féminisme, par exemple, n’induit-il pas « par nature » une décontraction des schémas intellectuels dont use l’ordre patriarcal pour asseoir la domination masculine ? Et qui dit « schéma intellectuel », dit « cliché », « stéréotype », non ?
Si, bien sûr, tout le monde s’accorde à le penser et j’imagine que la page Facebook de la Coordination française pour le Lobby européen des Femmes le pense également quand elle diffuse sans commentaire une photo pour promouvoir un catalogue de cadeaux pour la « promotion de l’égalité homme femme ». Ah ! Quelle bonne idée, des cadeaux qui se feraient fi du genre… mais… mais… des cadeaux de quoi ? Noël ?
Ouh là là ! N’est-ce pas un premier ancrage dans cet ordre que l’on déclare combattre, fêter « Noël » et son lot de clichés sur la famille, celle où se déroule pour de vrai la majeure partie des violences faites aux femmes et leur exploitation économique et sexuelle, Noël et sa fête de la consommation, pilier de l’ordre bourgeois, hétérosexiste et raciste ?
— Mais on te dit qu’il y a un autre Noël ?
Tu crois, Caddie ? Regarde l’image de ce Noël « sans stéréotypes », mon beau sapin, roi des forêts, sous une neige forcément artificielle au vu du réchauffement de la planète, un renne à la tête de chat (tout est dans le chat, je suppose), une mère Noël les joues rosies (par le froid ?) et l’épaule dénudée, belle illustration des « femmes et des filles modernes et inspirantes ». C’est ça la décontraction des stéréotypes ?
— Ce doit être de l’humour !
Pardi !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.