Ailleurs @18

ObamaAu lendemain du meurtre d’un homme noir par un policier dans la ville de Charlotte (ici), j’écoutais l’interview d’une chercheuse (chouette ! une femme) qui donnait des éléments d’analyse sur la violence policière envers les noirs aux États-Unis. Je n’ai pas retrouvé l’interview (donc le nom de la dame) sur le nouveau site de France Info devenu TV… Un sacré fouillis et pas de moteur de recherche !
Passons.
Ce qui m’intéresse, c’est la question de la journaliste qui a relevé que le policier qui a tiré sur cet homme noir était noir également. Cela semblait l’étonner. Pas moi ni l’experte à l’antenne. Elle a expliqué que ces violences ne sont pas le fait de policiers spécifiquement racistes mais le produit d’un système qui construit une image de la personne noire, surtout de l’homme noir jeune, comme susceptible d’être « par nature » violente.
Elle n’a bien sûr pas évoqué l’ordre bourgeois, hétérosexiste et raciste : nous sommes sur France Info, tout de même. Pourtant, son propos était très clair : la société américaine a produit une image de l’homme noir qui l’associe dans les inconscients à de la violence et fait que, dans une situation donnée, un policier noir va tirer sur un homme juste parce qu’il est noir. Elle a fait référence aussi aux autres violences envers la population noire américaine, à la politique carcérale qui les met majoritairement en prison, et au fait que l’élection d’un président noir et la participation active des noirs aux institutions américaines n’ont pas été en mesure de faire reculer ce racisme institutionnel (elle n’a pas utilisé le mot mais il s’agissait bien de cela).
Oh ! que j’aimerais qu’une telle analyse soit proposée la prochaine fois qu’un policier français noir ou blanc tuera en toute impunité un jeune noir. Il ne faut pas se voiler la face : en France, les jeunes noirs (au sens de non blancs) sont tout autant présumés coupables et violents par la police, par les institutions judiciaires et par une bonne frange de la population blanche… ou noire qu’ils le sont aux États-Unis ! Je vous renvoie à mon communiqué [+7] que j’avais consacré au racisme institutionnel () : il est toujours d’actualité !

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>