Extravagance parisienne @29

capture-decran-2016-10-09-a-10-30-59La bibliothèque la plus proche de chez moi fait de nombreux efforts pour faire connaître ses fonds. Cela donne des « méthodes » parfois déroutantes.
Comme ailleurs, les bandes dessinées sont classées, par exemple, par auteur, par série, etc. Ce n’est pas toujours simple de savoir par quelle entrée chercher, mais ces classements s’expliquent par le succès de certains dessinateurs ou scénaristes et de séries fameuses. Comme ailleurs également, les bibliothécaires présentent souvent des livres posés sur les tables, habituellement de façon à être tous visibles. Mais, de façon originale, en bande dessinée, cela se traduit par des piles de plus d’une dizaine de livres de différentes tailles et de poids variés, bien difficiles à manier, surtout quand on ne peut poser les ouvrages du dessus que sur une autre pile parfois vacillante. Et si on cherche une cote, il faut se transformer en archéologue pour mettre la main dessus si, par malheur, le livre n’est pas au bon endroit.
L’idée de donner à découvrir des livres au hasard me semble bonne. Toutefois, l’impression générale est celle d’une solution de facilité à empiler plutôt qu’à ranger. Ce procédé est-il l’œuvre pensée de bibliothécaires consciencieux ou un peu paresseux ? Je n’ai pas encore réussi à trancher.

7 réflexions sur « Extravagance parisienne @29 »

    1. Isabelle Auteur de l’article

      Pas encore… Mais qui sait ? L’essentiel est de ne pas me faire écraser le pied par une pile de bouquins avant 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.