Adieux… @25

Blog sécurité routièreEn vacances, le 13 juillet 2016, je tombe sur une campagne de la sécurité routière avec le slogan « On a tous une bonne raison de rester vivants. » Immédiatement, je pense aux milliers de morts par suicide, chiffre double ou triple au bas mot du nombre de tués sur la route, sachant qu’un certain nombre d’accidents de voiture impliquent des conducteurs à la conduite suicidaire.
En tentant de sensibiliser à la prudence pour éviter le malheur de proches, c’est toute une occultation des raisons pour lesquelles des personnes se donnent la mort qui est à l’œuvre. De quoi un peu plus les enfoncer si elles n’ont pas ces « bonnes » raisons de rester vivants, mais en participant à un déni meurtrier de la réalité des suicides.
Le lendemain, au soir du 14 juillet 2016, un homme fonce avec un camion dans une foule et tue plusieurs dizaines de personnes. Le chauffeur n’avait pas de bonnes raisons de rester vivant, mais s’en était trouvé plein de mourir et tuer de dizaines de personnes de tous les âges.
Rarement une campagne n’aura été si peu percutante. Et la réalité des attentats suicide nous rattrape en France à pleine vitesse.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>