Décroissance @46

PoubelleQuand une grève des transports dure un peu, je me dis que l’on va bien finir par s’interroger sur l’organisation spatiale de l’activité économique, du coût humain, social et écologique du « temps de trajet », s’interroger et rêver d’un autre monde où la proximité est privilégiée…
Quand une grève des raffineries et des camionneurs dure un peu, je me dis que la pénurie va bien nous porter à nous interroger sur nos modes de déplacement et de production, sur leur toxicité pour la santé humaine (bruit, stress, pollution de l’air, manque de sommeil), nous interroger et rêver d’un autre monde où la circulation douce et la production locale s’accordent d’une société pacifiée…
Quand l’eau de la Seine monte et inonde habitations, entreprises, bâtiments publics et voies de circulation, je me dis que l’intempérie va bien vite nous interroger sur la valeur de ce que l’on possède (ou pas), sur les dangers du réchauffement climatique, de la surproduction de biens inutiles, sur les modes d’urbanisation, nous interroger et rêver d’un autre monde où les eaux qui montent sont un spectacle gratuit que nous offre la nature…
Quand une grève du ramassage et de l’incinération des ordures transforme nos rues en dépotoirs, je me dis que l’odeur et la présence ostentatoire des rats va très rapidement nous interroger sur notre production de déchets, sur notre consommation, sur notre manière de jeter, sur l’engorgement de nos armoires et de nos frigos, nous interroger et rêver d’un monde où faire aura plus de valeur que posséder…
Quand…
Alors je me réjouis, et je suis bien seule.
Chacun râle plutôt que de penser et en vient à défendre ce monde qui l’exploite, le spolie et le réduit à être le pantin de l’ordre bourgeois, hétérosexiste et raciste. La grève, l’intempérie, sont des chances qui nous permettent de penser un autre monde. Ça vous tente ? Pensez-y à la prochaine. Rêver ! Inventez ! Tout est possible ; il nous suffit juste de renoncer à ce qui nous opprime.
Juste.

5 commentaires pour Décroissance @46

  • lekin

    Non Cécyle tu n’es pas seule puisque moi aussi j’ai pensé à la réflexion que l’on pouvait avoir une autre vie, une autre façon de vivre au quotidien. J’essaie de faire de la pédagogie sur les mégots que l’on jette, les papiers gras et les plastiques qui trainent dans la cour alors que les gardiens payés pour les ramasser sont en week-end (réflexion entendue alors que je ramassais des sacs en plastique) ou alors je paie des impôts donc c’est normal de ne pas être citoyen !
    Vois-tu, essayons toujours, persistons, il en restera peut être quelque chose !
    Merci d’être toi.

    • Cécyle

      Je te rassure, je n’avais pas l’intention de renoncer ! 😉 Mon engagement s’accroît d’ailleurs avec l’âge. Je serai une vieille femme insupportable. Chouette ! 😉

      • vincent

        Moi aussi !!
        Ah heuu… en fait, non.

        😀

  • lekin

    Chouette également ; je me sentirai moins seule en vielle femme insupportable !!

  • Cécyle

    Vous pourriez faire une effort, Vincent ! On ferait une bande ! 😉

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>