Kendo @21

TIPMes exploits de mini-scarabée étant loin derrière moi et mon plaisir de squasheuse à peu près autant, celui de « runneuse » encore plus, pour m’inscrire au Tournoi international de Paris, le choix était restreint. Avec deux amis, nous avons opté pour la pétanque.
Chouette, voici donc un nouveau feuilleton en Hétéronomie !

Première étape : les règles du jeu. Aucun membre de notre équipe n’étant au fait de ce sport, nous avons consulté le site de la plus grande marque, pour chercher des explications. Là, stupeur, le cochonnet a été remplacé par un « but ». Scandale, même Petit Mouton est outré que l’on puisse tout niveler en référence au foot.
Vive les copaiiiins cochonnets ! Nous, équipiers d’une triplette d’exception, refusons ce changement unilatéral d’une instance nous spoliant de ce terme mêlant enfance et convivialité pour un truc de brute qui tire dans des filets. Non, mais !

13 commentaires pour Kendo @21

  • vincent

    Cochonnet, but.
    Bouchon.
    Du pareille au même ^^
    J’ai joué à la pétanque pendant quelques années 🙂
    (Hors compète officielles).
    Si vous avez des question, je suis à votre service.
    (Et si je ne sais pas, je demanderais mon papa… il était arbitre ^^)

    • Isabelle

      Vincent,
      Vous allez être notre coach alors ?! Chouette 😉 Bon, j’ai appris la différence entre tirer et pointer. Maintenant, comment on fait pour viser ? Genre, pour ne pas envoyer la boule à plusieurs mètres de la zone espérée ? Vous avez des trucs ? Vous faites une session « La pétanque pour les nuls » ? Rassurez-vous, j’ai une grosse marge de progression, mais du temps : ma prochaine compétition est en août 2018. 😉 Merci !

      • vincent

        Ah. Je n’ai jamais su viser. En fait, on ne vise pas vraiment. Du moins, pour le pointage.
        Le pointage se fait en 3 temps.
        1) Examiner le terrain (en pente ? Dur ou mou ? Granuleux ?)
        2) Décider de chemin qu’on souhaite donner à la boule (tomber près du bouchon, et ça roule pas beaucoup, ou tomber bien plus loin devant (1/3 ou 2/3 de la distance), ce qui est le plus fréquent. Cette partie, c’est un peu comme les quilles, ou le billard, ou le … foooooot ^^
        3) Arriver à faire faire à la boule, ce qu’on a décidé : il faut lui donner la trajectoire (courbe, direction), la force, et l’effet, le cas échéant.

        Une des astuces pour la trajectoire consiste à aligner le pied du coté du bras qui lance la boule, vers la direction qu’on veut donner (ce n’est pas toujours le bouchon).
        Ensuite, il faut bien faire le balancement du bras de l’arrière vers l’avant (pour certaines personnes, ce n’est pas la bonne méthode). Ne pas trop pivoter sur soi. Garder une boule dans l’autre main permet un équilibrage (qui vaut ce qu’il vaut).
        Attention aux frottements sur les vêtements qui peuvent entraver le balancement.

        On peut aussi jouer accroupi. Moins de force, plus à ras du sol. On voit mieux le terrain. Plus précis, si on garde l’équilibre.

        Pour le tir…. j’ai pas d’astuce. Le balancement est encore plus important, et l’alignement du pied coté tire aussi.

        Selon moi, il n’y a que l’entrainement qui permet de savoir quel geste (direction, trajectoire, moment du lâché, force) entraine quelle conséquence.

        Point de vue tactique :

        A savoir, une boule trop courte peut toujours être poussé par… l’adversaire. Il vaut mieux toujours attendre que l’adversaire le fasse (par mégarde). Car quand on veut le faire soi-même, si on rate.. on est presque toujours trop loin. Après, si l’adversaire n’a plus de boules… ou qu’on veut tenter un point en plus…

        Les boules devant sont souvent une gêne pour l’adversaire. Sauf si elles sont toutes d’un seul coté.

        Les boules derrières le bouchon sont souvent perdues…. sauf si le cochonnet est entrainé par une autre boule.

        Le but n’est pas d’être sur le but (c’est étrange lol). Mais d’être plus près que l’adversaire.
        Si par exemple, l’adversaire a des boules proches (genre, 1m), mais toutes devant, on peut souhaiter viser plus à droite ou à gauche. Si on se rapproche assez, même si on n’est pas aligné, on a le point.
        Si vous êtes en face de joueurs qui tirent mieux qu’ils ne pointent, mais ne font pas du 100% de tirs réussis (ça n’existe pas… enfin, presque ^^^), ne cherchez pas non plus à être trop près du but. Ils auraient tendance à tirer (et réussir). Et c’est pénible de voir tous ses points tirés. Bon, si ce sont des presque 100%…. ils vont presque toujours tirer quand même.

        En terme de règles…
        Garder les pieds dans le cercle.
        Si le terrain est cadré (ce qu’il serra sûrement, si c’est de la compétition), tout ce qui touche le cadre est comme inexistant. Si le bouchon sort du cadre… Ah tiens, là, je ne sais plus. Ça dépend, je crois, si une équipe a encore des boules ou pas. Faut que je vérifie.

        Bon.
        Sinon, oui, je pourrais faire « pétanque pour les nuls »… je n’ai jamais été très bon moi même lol.
        Mais comme dis plus bas, je suis un peu loin je crains.

        Comment faire pour pas que la boule soit à 10m ? Lancer des boules sur le terrain, au départ. Sans même forcément viser quelques chose. Vous verrez comment elles bougent.

        🙂

        • Isabelle

          Vincent,
          il m’a fallu un peu de temps pour lire attentivement vos explications détaillées et nombreux conseils … et je n’ose imaginer le temps pour les mettre en pratique. En tous les cas, merci pour tous ces éléments. Je sens que j’ai envie d’en apprendre plus sur la pétanque et de continuer à progresser (enfin, commencer à progresser…)
          😉

        • Isabelle

          Pour l’anecdote, nous avons réussi à dégommer des boules, mais parfois les nôtres et parfois celles des adversaires… et les rapprocher du cochonnet. 😉

          • Jérôme

            Il faut avouer que nous fûmes brillants… au moins dans l’effort et la ténacité, si ce n’est dans le résultat qui, somme toute, est resté honorable :).

            Comme Isabelle, j’ai bien envie de continuer à jouer à la pétanque.

          • Cécyle

            Je lui ai apporté les boules de papa. Hardi ! 😉

    • Cécyle

      Vincent, ce serait gentil de votre part de vous inscrire aux Gay games pour renforcer l’équipe d’Isabelle ; hier elle a… bien rigolé !

      • vincent

        Pour 2018 ?
        C’est que je ne suis un peu loin de Paris. 🙂

        • Isabelle

          L’équipe Paris 2018 est en triplette. Si vous voulez, vous pouvez vous inscrire en supporter 😉

        • Cécyle

          Pas si loin ! 😉

          • vincent

            Je veux bien m’inscrire en supporter. 🙂

            Après, en fin de compte, le monde est petit. Hein ? 🙂

          • Cécyle

            Aussi petit qu’un cochonnet pour une albinos ! 😉

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>