Jardinage @10

Terre-plein maineLe 17 juillet 2015, j’avais participé à la consultation organisée par la Ville de Paris permettant de faire des suggestions de « végétalisation ». J’avais proposé qu’un terre-plein (ci-contre) entre les voies de circulation à la sortie d’un toboggan qui fait passer l’avenue du Maine sous la place Bienvenue reçoive quelques arbres en jardinière. J’avais eu du mal à enregistrer ma demande. Je n’avais pas Petit Faune et la localisation de ce terre-plein dans l’appli « Dans ma rue » en ligne semblait impossible ; j’avais donc mis une adresse approximative en précisant ma proposition.
Le 3 septembre, une amie bien informée m’indique que ma proposition a été retenue dans le plan de végétalisation. Sur la carte des emplacements retenus, pourtant, cela ne correspond pas tout à fait. J’ai l’impression que l’installation de jardinière est de l’autre côté du carrefour où il y a en effet un large terre-plein, piétonnier cette fois. J’attendais donc de voir, considérant que je n’ai jamais eu aucune réponse à ma demande hormis celle « off » de cette amie.
Il y a quelques jours, alors que je traversais ledit terre-plein piétonnier, je suis tombée en arrêt, interdite, sidérée, médusée, abasourdie, démunie, affligée… devant un amas de quelques jardinières posées là comme un nez au milieu de la figure à cette nuance qu’un nez à une fonction indéniable voire une certaine esthétique. J’ai tellement honte pour ma ville de cette chose si oiseuse… Je vous laisse apprécier.

Jardinière Maine

Remarquez, il y a pire. Les pieds d’arbre de ma rue ont été plantés de je-ne-sais-quoi un samedi de novembre ; les pauvres plants sont depuis piétinés, méprisés, en déshérence totale. Je ne vous joins pas de photo, vous allez pleurer !
— Si si, tu leur mets la photo !
Si c’est toi qui demandes, Caddie ; je m’incline. Je te laisse les consoler.

Pieds d'arbre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.