Régis @20

SoleilCe matin (vendredi 6 novembre), au premier passage à mon point de triangulation, le Soleil m’a envoyé un petit rayon dans l’œil. Ma dernière boucle terminée, je m’installe au point de triangulation et entame mon salut. Le Soleil avait disparu. J’exécute mon rituel puis m’adresse à lui ; même quand je ne le vois pas, je sais qu’il n’est pas loin. A-t-il décidé de se remettre au lit ? Serait-il souffrant ?
Il me répond sitôt qu’il va bien ; il a juste un rencart avec une petite qui lui tourne autour depuis longtemps. Le coquin ! Il y en a un sacré nombre de petites qui lui tournent autour ! Je lui souhaite bon rencart et finis mon déroulé, avec cette idée de petites qui tournent autour.
Je ne sais pas comment fait le Soleil pour s’organiser des rencarts (il ne me dit pas tout) mais, si j’étais à sa place, il est certain que je m’amuserais beaucoup de voir toutes ces petites me tourner autour. Le hiatus ne vient-il pas toujours du moment où l’on décide de rompre la révolution et de se donner rencart ?
La parabole me fait rire depuis ce matin, moi l’albinos qui prends inspiration du Soleil ! Là, il est de nouveau reparti mais, entre temps, il était revenu pendant ma gym et m’a cligné de l’œil avec tant d’amour dans le rayon. Sacré Soleil ! Écoutez-le, il a toujours plein de choses à nous dire.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>