Anniv’ @23

Gâteau au choco— Ouiiiiii, un trebonziversairt !!!! C’est Isabelle qui a grandiiiii.
— C’est gentil Petit Mouton, bien que je ne grandisse plus, je vieillis juste.
— Aaaaaaaah ! Ouuui. Mais, c’est biiiien aussiiii, nooon ?
— Je ne sais pas, c’est comme ça, ni mieux, ni moins bien, à mi-chemin entre espoir du lendemain et regret de la veille.
— C’est compliiiiquéééé…
— Non, car l’essentiel, c’est une fête à la courgette, un gâteau au chocolat, une tarte aux pommes.
— Ouuuuuuf !!! C’est fooooot !

19 réflexions sur « Anniv’ @23 »

  1. Salanobe

    Très bon anniversaire Isabelle. Je vois que vos poules sont blagueuses, elles aussi. Aller pondre dans le moule à cake, sous le chocolat, c’est très fort.

    Répondre
          1. Isabelle

            Je veux bien commencer par une poule seulement, parce que s’il faut bosser aussi à la maison, j’suis foutue !

          1. Isabelle

            La bande, super équipe ! Merci Petit Mouton. Je dois dire que je suis intriguée par le foot à la courgette. Cela ne doit pas être facile, à moins qu’il y ait une version à mi-chemin du rugby et du foot. Je ne m’inquiète pas, avec Petit Mouton, cela ne peut être que du plaisir.

          2. Salanobe

            C’est un bon compromis, zélandais. Petit Mouton, Petit Koala, si vous pouviez ne pas mettre trop de chose au point avec Maxou. Je le trouve déjà suffisamment inventif comme ça, et généralement ça me fait plutôt « là lààààààà ! Non Maxouuuuu… ». Merci. 😉

    1. Isabelle

      Sandrine, merci beaucoup ! Les poules parisiennes sont d’autant plus blagueuses qu’elles ont Petit Mouton pour les initier à ce genre de facéties.

      Répondre
  2. La Cocotte enchantée

    Et vous avez quel âge, chère Printicipalate ? Je sais que cela ne se demande pas mais en ces douceurs automnales, je me sens en impertinence totale. Et comme tout le monde a envie de savoir, je demande.
    Bon anniversaire tout de même ! Je vais dire à mon amie albinos de vous faire passer un petit cadeau.

    Répondre
    1. Isabelle

      Chère Cocotte, que vous êtes impertinente en effet ! Encore l’influence de Rosalie ?… ou de Jo ! Comme vous me le demandez si gentiment, je vous réponds : un âge à deux chiffres. Quoi, vous vous en doutiez, ne fais-je pas si jeune ? Allez, je ne vous fais pas languir plus que nécessaire : 45 ans. Oups !
      Et merci beaucoup pour le cadeau. Vous prenez soin de mon alimentation, c’est adorable. Je vous dirai comment j’ai cuisiné ces graines.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.