Extravagance parisienne @17

Portes palièresJe suis sur la ligne 13, direction Saint-Denis. La rame entre dans la station Invalides. Le métro ralentit et s’arrête. Les passagers se pressent vers les portes. Elles ne s’ouvrent pas. Quelques secondes passent.
— Suite à un arrêt un peu long, je ne peux pas ouvrir les portes. Je suis désolé.
Je suis surprise, comme tous. Jamais je n’ai jamais entendu un tel message du machiniste. Je regarde vers le quai équipé de portes palières. Je comprends alors que le métro s’est arrêté en face des parties fixes de cet équipement de sécurité, les portes de la rame et du quai n’étant pas en face les unes des autres.
— Prochain arrêt Champs-Élysée-Clémenceau.
Le métro repart, laissant pantois les voyageurs désireux de monter ou descendre à Invalides. Monter, ce n’est pas trop dommageable ; un métro suit à trois minutes. Mais ne pouvoir descendre de la rame, c’est déjà plus contraignant. Et j’avoue que je trouve l’incident incroyable ; il est en tout état de cause exceptionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.