À table ! @24

"Eating Animals"Je profite que Petit Mouton est parti en vadrouille avec ses copains pour évoquer quelques réflexions et un livre. Depuis déjà longtemps, je m’interroge sur ma consommation de viande. Même si je reste carnivore, la question des conditions d’élevage et d’abattage me semble de plus en plus impossible à nier. La souffrance animale, si ce n’est la cruauté, m’oblige à interroger mon comportement alimentaire.
Eating animals de Jonathan Safran Foer est un livre particulièrement intéressant. C’est le texte d’un homme devenu végétarien qui s’est ensuite interrogé sur les multiples conséquences factuelles de l’élevage, essentiellement pour la viande, mais aussi pour d’autres produits (lait, œufs). Il ne prêche pas, mais présente des faits, des recherches, des analyses sur ce qui est devenu une industrie où l’animal est traité, le plus souvent maltraité, rationnellement dans l’objectif d’augmenter des profits.
Aujourd’hui, par goût, par culture, je n’ai pas passé le cap du végétarisme. Toutefois, je mange de moins en moins de viande. Je privilégie la consommation de poisson (bien que les dommages de la pêche industrielle me freinent parfois aussi). En tous les cas, je pense que manger un animal ou en ce qui en provient n’est pas anodin.
L’agriculture n’est pas exempte de travers avec des conséquences dommageables (pesticide, etc.) et il est bien difficile de cerner, puis de mettre en œuvre, ce qui serait une consommation véritablement « éco-responsable ». Reste que je chemine vers une plus grande prise de responsabilité. Je ne sais pas si je ferai le chemin inverse de Safran Foer en analysant puis devenant complètement végétarienne. En revanche, je sais que mon interrogation sur mes choix alimentaires est largement ouverte.

9 commentaires pour À table ! @24

  • Cécyle

    Hier soir, en rentrant, je suis passée au jardin. J’avais avec moi trois tomates achetées pas cher. Elles avaient une sale tête. Je vais les faire cuire.
    Personne au jardin. Je repars. Trois gars du quartier, le genre à consommer tout ce qui se fait d’illicite, m’interpellent.
    — Vous cultivez bio et vous manger des tomates pourries du G20 !
    Je les adore ! 😉

    • Isabelle

      Fins observateurs !

      • Cécyle

        Quand je pense que l’on médit des substances hallucinogènes ! 😉

        • Isabelle

          C’était peut-être plutôt des amphét ce jour-là ! 😉

          • Cécyle

            Je n’y connais pas grand-chose, j’avoue. Je préfère la voltige ! 😉

  • Salanobe

    Je suis végétarienne depuis presque un an, par militantisme évidemment, et je pensais que ça serait restrictif dans la diversité alimentaire et finalement, c’est tout le contraire. Trop souvent, un repas c’est une viande avec un accompagnement que l’on néglige. Le régime végétarien, oblige à une grande diversité et association de légumes, légumineuses, céréales. Je ne souhaite « convertir » personne au végétarisme mais je ne peux pas m’empêcher, dès que le sujet est abordé de tenter d’informer ou de sensibiliser sur la maltraitance animale, les conditions d’élevage intensives, les conséquences écologiques catastrophiques de cette consommation et gaspillage excessifs de viande, poisson et autres. Il n’est pas nécessaire d’être végé mais au moins être conscience des conséquences de sa consommation.

    • Cécyle

      À l’instar de la Cocotte enchantée, je ne néglige pas mes « garnitures ». Peut-être est-ce parce que j’ai vécu enfant le végétarisme de maman et sais cuisiner céréales et légumes. J’ai vécu aussi l’exclusion sociale que cela a été pour elle, et la mise en danger de sa santé. Cela fait partie des raisons pour lesquelles je ne franchis pas le pas, l’autre majeure est que j’aime la viande.
      Et j’avoue que la « souffrance animale » ne fait pas partie de mes motivations pour manger peu de viande. Je suis plus sensible aux arguments santé, bien-être, équilibre, coût. Mais je suis une brute, c’est bien connu ! 😉

      • Salanobe

        Vous êtes fière, oui, d’être une brute ! 😉

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>