Bonheur @20

Argent TIP 2015Autant que d’un mal on puisse tirer du bien. Je l’évoquais déjà dans un billet précédent. Avec cette reprise du squash, j’ai aussi retrouvé le chemin d’un tournoi. Ce n’est pas tant pour la compétition, dont je sais déjà que ce n’est pas une motivation majeure tant j’y préfère le seul goût du jeu, mais pour répondre à l’appel d’inscriptions afin de constituer une poule de filles.
Ce ne sera finalement pas le cas en cette édition du tournoi international de Paris où les matchs ont été mixtes. J’y ai tout de même gagné une médaille. Mes résultats n’ont pas été bien brillants après seulement deux séances d’entrainement : aucun match gagné, mais mon partenaire le plus coriace, d’un niveau bien supérieur, a été déclaré forfait pour non-présentation. Au final, j’ai terminé seconde du classement des trois filles présentes.
Cela m’était déjà arrivé de gagner des médailles plus par défaut que par mérite eu égard au nombre de filles présentes. Je le vivais toujours bien mal, comme un échec de ne pouvoir gagner par qualité de mon jeu. Cette fois, je ne m’y attendais pas et cela m’a plus fait rire qu’autre chose. Cette légèreté n’a fait qu’amplifier le bonheur d’avoir retrouvé les courts.
Reste maintenant à pouvoir jongler avec mon emploi du temps, mon plus coriace adversaire.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>