Aïe ! @15

Malmö gareComment deux Françaises peuvent-elles se faire remarquer en arrivant à l’étranger ? En parfumant l’atmosphère au bordeaux. À peine installée dans le train ralliant Copenhague à Malmö, je positionne la valise sur un côté sans roulettes et voilà des effluves qui flattent nos narines. Nous avons la même idée : une bouteille de vin rouge s’est cassée. L’odeur ne peut pas venir du vomi de la gamine qui s’est lâchée juste devant nous au moment de sortir de la rame.
Arrivées à la gare de Malmö, nous ouvrons la valise : un sac de morceaux de verre et de liquide à la poubelle. Suivront une paire d’espadrilles dans son sac, deux serviettes de toilette avec des gants, des mouchoirs en papier…
Le plus dur fut de faire partir l’odeur de vin de la valise. Cécyle y arriva à grand renfort de produit nettoyant très efficace suivi d’un bon moment dans la buanderie. Reste une belle tache informe. Dommage, elle aurait au moins pu au moins ressembler à la carte de France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.