À table ! @21

FiguesAlors que je cherchais au supermarché ma marque habituelle de figues séchées (elles avaient changé de place), je suis tombée sur un paquet de figues séchées « sans pédoncule ». Il m’a fallu quelques secondes pour réaliser de quoi il s’agissait. Des figues, donc, dont on aurait enlevé la queue.
Je suis déjà ébahie devant les carottes déjà râpées, les radis déjà lavés, les haricots verts déjà épluchés… Mais, je comprends que le manque de temps puisse pousser à de tels achats même si j’ai autant de plaisir à éplucher des haricots verts qu’à les manger. Mais des « figues sans pédoncules » ? À quoi cela sert-il ? Et comment les attraper avant, d’un simple coup de dent, de couper le fameux pédoncule. Ou le sucer, selon le goût de chacun.
Je veux bien admettre que pour celles que je prends, qui sont aplaties dans un paquet en carton, les pédoncules ne se voient pas et se retrouvent vite dans la bouche. Ce n’est pas désagréable, moins en tout cas que les graines des figues qui se glissent sous les appareils dentaires. Mais là ? Franchement, je ne comprends pas ce que cela apporte à part une différence de prix de 10 % par rapport aux figues de même catégorie.
Vous m’expliquez ?

4 réflexions sur « À table ! @21 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.