Jardinage @8

TomatierJe vous ai déjà parlé de Tomatier ? D’aucuns s’échinent à me dire que l’on ne dit pas « tomatier » mais « plant de tomate ». Mais pourquoi refusent-ils qu’il s’appelle Tomatier tant il est bien plus qu’un plant de tomate ? Un imaginaire en panne ? Quel dommage ! Il est si chouette, Tomatier.
Vous imaginez, une cuisine parisienne, avec du soleil jusqu’à 13 heures. Et une jardinière, avec de la terre du jardin partagé et Tomatier que Françoise m’a offert dans l’été. Le voilà qui pousse, à côté de Basilic offert par Ma-Jeanine en avril dernier et toujours résistant. Je les arrose l’un et l’autre, comme ci, comme ça, sans trop savoir. Je leur parle, beaucoup, surtout quand je fais des crêpes. C’est toujours un peu long, les crêpes…
Françoise est passée le voir il y a dix jours. Elle voulait lui couper la tête. Je le lui ai interdit : on ne décapite personne chez moi ! Elle a ri. Quelques jours plus tard, Tomatier a craqué pendant que je l’arrosais. Je l’ai vite redressé et attaché avec un bas à la fenêtre. J’avais peur qu’il ne soit cassé… Isabelle est venue voir. Elle m’a dit que non, m’indiquant une nouvelle tomate en plus des deux que je surveille depuis un moment.
TomateEt voilà que lundi, la moins mûre des deux plus grosses tombe. La Cocotte l’a aussitôt ramassée, entourée, admirée. Il y a de quoi ! Il reste la seconde, que l’on voit tout au milieu, plus celle vue par Isabelle. Et encore une autre, plus petite. Je sens que je ne suis pas au bout de mes surprises, avec Tomatier. Un peu comme avec la vie, en somme.
La joie. Lanmou. Boudhakarathaï.

3 réflexions sur « Jardinage @8 »

    1. Tomatier Auteur de l’article

      Merci Petit Mouton ! Caddie me parle beaucoup de toi. Dès que j’en ai fini des tomates, je viens jouer au foootttttt !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.