Apero @9

Ah, un cola !Je reçois une invitation d’un groupe de filles qui font la promotion du sport lesbien.

« Hello les shortives !!
« Vous pensiez que l’on vous avez (sic) oublié ?! Hé bien, non, on vous propose une soirée le vendredi 17 octobre à partir de 19h30 à l’Okubi, notre petit repère où la bière et le mojito ne sont pas chers ! (…) »

Je dégaine aussitôt mon clavier.

« Bonsoir,
« Me permettez-vous une petite remarque que vous risquez de trouver réac ? Tant pis pour moi, j’ai l’âge.
« Je vous cite : « la bière et le mojito ne sont pas chers ».
« Et l’eau à bulles et les sodas ?
« Faire ainsi la promotion de l’alcool quand on sait combien l’alcoolisme fait des dégâts chez les femmes, toutes lesbiennes et sportives qu’elles peuvent être, me semble relever d’une irresponsabilité coupable.
« Bonne soirée à vous et à bientôt pour un verre soft.
« Cy Jung, écrivaine et judoka »

Quelques jours plus tard…

« Merci Cécyle Jung pour ta remarque que nous comprenons parfaitement mais en fait on s’était davantage attachées au ton du mail qui se voulait festif (ce qui ne s’accommode pas toujours avec le ton de la prévention).
« À l’avenir, nous veillerons donc à ne pas oublier les buveuses d’eau à bulles et de sodas !
« En espérant que tu viendras boire un soft pendant la soirée. »

Ah ! le cliché de l’alcool « unique » festif ! Misère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.