Gentil @3

ZorroLe dimanche soir, j’aime bien être chez moi et regarder Murdoch, sur France 3. Cette série est tranquille et les épisodes sont courts. Le lundi matin, je me lève tôt pour aller au judo dans le 19e, avec en prime les joies du métro aux heures de pointe. Je peux ainsi me coucher de bonne heure l’esprit détendu.
Avant Murdoch, sur la même chaîne, il y a Zorro, celui de quand j’étais petite. J’ai toujours une petite émotion de le voir apparaître à l’écran quand j’allume ma télé quelques minutes avant la fin, le temps d’installer mon dîner devant Murdoch et ne pas rater le début. C’est toujours le moment où Zorro affronte les méchants et manque de se faire arrêter. Et ma petite émotion se transforme en la même peur qu’autrefois, peur qu’il ne se fasse attraper, peur que son identité ne soit dévoilée.
Je le sais pourtant que ce ne sera pas le cas et la série n’a pas bien vieilli. Qu’importe ! Ma peur est telle que le plus souvent, je zappe le temps que l’épisode se termine. Serait-ce à dire que je ne me suis pas affranchie de mes peurs de petite fille ? Sachant que j’arrête toujours ma lecture de Bambi (je le tente régulièrement) dès les premiers coups de feu, et n’ai donc jamais réussi à finir le livre, je crois que oui, sur certains sujets, je n’ai guère grandi.
Pire ! Je ne crois pas que j’en ai envie surtout depuis que je connais Petit Mouton. Je sais qu’il est là pour que l’on se tienne la main de peur que Zorro ne se fasse attraper et que Bambi ne meure sous les coups de feu des chasseurs. Merci Petit Mouton ! T’es un vrai copain !

1 réflexion sur « Gentil @3 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.