Canette @23

CannesDans le lieu de restauration rapide où nous avions nos habitudes avec Tony, nous prenions toujours le même sandwich, avec seulement du bacon. Même lorsque Tony n’était pas là, nous l’avions sans problème.
Une fois déjà, dans une autre enseigne du même réseau, les employés avaient voulu me faire payer un supplément pour ce sandwich. L’un des d’eux l’avait joué grand seigneur dragueur en « m’offrant » ce supplément (qui n’était pas à proprement parler un supplément puisque ne s’additionnant à rien par rapport à un autre sandwich).
L’autre soir, dans encore un autre lieu du réseau, l’employé me dit que ce sandwich n’est pas à la carte et qu’il lui est interdit de le vendre. Il ajoute qu’un jour, il l’a fait et sa « manageuse » lui « a passé un savon ». Ladite manageuse ne semble pas cachée dans un carton, l’employé est tout seul face à nous. Il nous dit qu’il est interdit par le règlement international de l’enseigne de vendre ce sandwich que je demande et les franchisés en France doivent obligatoirement se plier. D’après lui, ce n’est pas comme ça pour le réseau en Belgique. Il ajoute alors qu’il peut me proposer un sandwich de la carte où il y a deux autres viandes et ne pas me mettre ces viandes pour que j’aie le sandwich voulu au départ, pour un coût moindre qu’en le demandant directement avec son « supplément ».
Absurdité quand tu tiens dans tes mains les employés de la restauration rapide…

3 réflexions sur « Canette @23 »

  1. Cécyle

    Et même pas de toilettes ! Il paraît que ce n’est pas obligatoire en dessous de quarante couverts… Une petite recherche sur le Net dit le contraire. M’a bien agacée le monsieur avec son air aussi suffisant que féal. J’ai saisi la DGCCRF pour les toilettes. Je vous dirai si j’ai une réponse.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.