Clé @10

escargotJe crois que ma cuisine est habitée, à moins que ce ne soit moi qui le suis ! Elle accueille en tout cas des messagers, des signes… Il y a eu le papillon, auquel je pense toujours avec émotion, et après les deux escargots passés par là au détour d’une salade, une guêpe peu agressive mais qui ne voulait pas sortir, me voilà pétrifiée à la vue d’une énorme bestiole non identifiée collée au plafond.
Je sors et ferme la porte. C’est déjà quelques secondes de gagnées sur l’abominable bestiole de l’été. Je songe alors qu’Isabelle est chez elle, que je peux prendre une photo avec Tranquille et la lui envoyer. Elle me dira de quoi il retourne. J’entrouvre la porte ; l’abominable n’a pas bougé. Je brandis la tablette. Clic, clac. Je referme la porte. Je visionne ma photo, zoome deux doigts et ô ! surprise… L’escargot !
Qui est-il ? Un cousin de celui de Sarah qui illustre désormais mes nouvelles en [e-criture] ? Un pote aux deux précédents ? Et d’où vient-il ? J’envoie la photo à Isabelle qui me confirme que c’est bien un escargot. Je reviens dans ma cuisine. Il avance toujours sur le plafond, en provenance du plateau à compost, direction la fenêtre. Serait-il sorti de la salade que j’ai remontée du jardin partagé après que Françoise l’ait récoltée à côté de la parcelle de ma-Jeanine ?
C’est sûr qu’il vient de là. Où va-t-il ? Il ne le sait sans doute pas lui-même. Il s’est arrêté juste au-dessus de l’évier. Tout à l’heure, j’irai le chercher et je le ramènerai dans le jardin. Il ne faudrait pas que l’escargot me tombe sur la tête, on a déjà assez à craindre du ciel ! Par toutatis ! La vie.

3 réflexions sur « Clé @10 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.