Déo @12

sexyÀ l’occasion de ma revue de presse pour Media-G.net, je croise cette phrase de AnnaLynne McCord rapportée par Direct Matin (1er juillet 2014) : « Les femmes ont le droit d’être sexy sans être violées. » J’ignore qui est AnnaLynne McCord (une « star », j’imagine) mais ma réponse vient aussitôt : « On n’a pas besoin d’être sexy pour êre violée. »
J’ajouterai que, même si l’intention de la dame est louable, le fait d’associer « sexy » et « viol » est un cliché qui ne sert pas la cause des femmes. Le viol est un crime qui objectivise les femmes ; c’est une arme de guerre dans les pays en guerre, mais aussi dans les pays en paix car il place les femmes, toutes les femmes, quels que soient leur âge, leur corps, leur condition sociale, dans une position de victime potentielle qui leur rappelle, justement parce que le viol n’a pas de victime toute désignée, que le mâle domine, qu’elles en sont ontologiquement l’objet.
Et j’ajouterai encore que vouloir que les femmes soient « sexy » est une autre forme de coercition machiste. Ce qui est défini comme « sexy » est culturel, social : c’est aussi un mode d’objectivation, avec le consentement des femmes, cette fois. Dans une société débarrassée de la domination masculine, l’envie d’être « sexy » existerait-elle encore ? Pas si sûr…

2 commentaires pour Déo @12

  • Miss Anti-Idéologie

    Si je comprends bien, être sexy, c’est être soumise aux hommes. En disant cela n’êtes vous pas en train de donner raison au violeur (ce que font d’ailleurs la plupart des gauchos de votre espèce, surtout s’il est juif, musulman ou africain)? Savez-vous qu’il existe des lesbiennes « fem », féminines, et qui au vu de leur sexualité ne peuvent le faire par soumission aux hommes?
    Ce que j’adore aussi avec les gens de votre espèce, c’est que en revanche vous ne condamnez pas le voile islamique. La liberté est la liberté de comme la liberté de ne pas. Dans un monde dénué de domination masculine il aurait des femmes sexys comme non-sexy et aussi des hommes sexys. L’envie d’être sexy ne serait simplement pas imposée. En condamnant les femmes sexys comme soumises, vous vous faites les idiots utiles du patriarcat le plus rétrograde qui enferme les femmes sous burkah et les prive des droits les plus élémentaires. Et vous perpétuez le vieux dualisme judéo-chrétien qui méprise le corps humain, en particulier celui des femmes.

    • Cécyle

      Merci pour cette admirable démonstration de la justesse de mon propos.
      Méfiez-vous néanmoins du ton de votre message, vous qui postez caché depuis « Argus presse ». La loi sur la presse, vous devez connaître. « Gens de votre espèce », « idiots », ne sommes-nous pas dans l’injure publique ? Vous n’aurez pas de seconde chance pour avancer des arguments dépouillés du mépris que ceux-ci expriment à mon égard.
      Quant à mes positions sur le voile, vous n’en savez rien. Attention, registre « diffamation », cette fois.
      Ceci étant, bienvenue en Hétéronomie. C’est très judéo-chrétien aussi, de vous accueillir. J’en conviens volontiers.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>