Biodiversité @6

30 millions d'amisJe ne suis pas très portée sur l’amour des bêtes, Hétéronautes fidèles à ce blog, vous l’aurez compris. J’ai pourtant été émue par cette très jolie publicité de 30 millions d’amis. L’idée de ce chien qui s’inquiète pour son maître alors que c’est lui que l’on a abandonné est une belle trouvaille même si faire parler les bêtes me pose toujours un souci, ce d’autant qu’on leur fait dire à peu près ce que l’on veut.
En ce moment, France 5 diffuse une série animalière avec des singes. J’en ai croisé quelques images et chaque fois, je suis mal à l’aise. On nous raconte leur vie comme s’ils étaient des êtres humains et les bêtes, ce ne sont pas des êtres humains. On pourra disserter longtemps sur les « sentiments » qu’ils éprouvent, leur « intelligence » mais me parler d’une colonie de singes qui squattent les immeubles désaffectés de Johannesburg sur le même ton que l’on me parlerait de personnes qui vivent dans les favelas de Rio, non, franchement, je ne peux pas. Pour les singes en Afrique du Sud, je trouve même cela un chouia raciste, retour en force de la banane comme argument politique oblige, sans doute…
Ceci étant, pour ce chien abandonné, oui, son maître est un gros dégueulasse qui vit son humanité dans la toute-puissance. Alors non, je n’aime pas les bêtes ; mais j’aime encore moins ces personnes qui fonctionnent au désir d’un jour, ce chien, finalement, n’étant que la partie visible d’un iceberg de suffisance narcissique.

10 réflexions sur « Biodiversité @6 »

  1. Salanobe

    Sauf que l’idée qu’un chien que l’on abandonne s’inquiète de ce qu’il a pu arriver à son maître est fausse. C’est juste qu’il perd ses repères, qu’il ne comprend pas et qu’il attend.

    Répondre
      1. Salanobe

        Le chien est pourtant bien plus semblable à la majorité des êtres humains que ce que vous pensez. Comme lui, il n’aime pas une personne pour ce qu’elle est mais pour ce qu’elle lui apporte (en gros, pour faire simple). 😉

        Répondre
          1. Salanobe

            Moi, je me sens assez chienne dominante (il n’y a rien de sexuel dans ce que je viens d’écrire). Ça doit être la vie de meute qui m’y oblige.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.