Canette @21

RéservoirLors de mes récentes vacances, j’ai loué une voiture. J’ai conduit plusieurs jours une Chevrolet. Tout de suite, on imagine l’américaine rutilante. Bon, c’était plus modestement un des modèles les moins chers, une petite cinq portes.
Aucun souci avec l’engin jusqu’à ce que je doive faire le plein. J’avais opté pour une station-service avec du personnel plutôt qu’un débit de carburant d’une grande surface, peut-être un peu moins cher, mais plus loin.
Me voilà donc devant la trappe du réservoir… bien embêtée. Je connaissais quelques systèmes d’ouverture, mais là, j’étais impuissante. Aucune serrure, juste une petite porte que je ne voulais pas forcer. Je regarde sur le tableau de bord, consulte le mode d’emploi… puis vais me renseigner. Une employée vient regarder, ne connaissant pas ce modèle. Elle trouve rapidement une petite manette en bas du siège conducteur. Me voilà ensuite à batailler avec le bouchon, avec l’aide de l’employée. Ouf ! Au final, j’arrive à remettre la douzaine de litres qui complétait le plein.
Lors du passage à la caisse, je discute avec les employés qui s’étonnent qu’à la société de location, on ne m’ait rien expliqué. Heureusement qu’il y a encore des stations-services avec des pompistes ! Sinon, j’aurais dû attendre qu’un automobile puisse trouver le truc…

9 réflexions sur « Canette @21 »

  1. Pascale

    T’avais qu’à m’appeler à l’aide, j’avais le même système d’ouverture sur mes deux dernières Honda 😉 Bien pratique pour moi, car je n’avais pas à donner les clés à n’importe qui quand je faisais le plein là où… il n’y avait pas de pompiste justement 😉

    Je te jure, cette fois, c’est pas une embrouille 😉

    Répondre
    1. Isabelle Auteur de l’article

      Je me suis donc retrouvée comme une handicapée de la voiture là où c’est justement plus pratique pour une Pascale à roulettes ! Joli renversement. 😉

      Répondre
        1. Isabelle Auteur de l’article

          Tout de suite de grands mots ! Tiens, hier, au travail, je me suis fait traitée d’handicapée. Quelqu’un a mentionné qu’il n’y a pas d’ascenseurs là où il y a des personnes qui sont handicapées, alors que nous venions de parler de mon genou. J’ai fait la remarque et la personne était toute confuse, alors que cela ne m’a pas gênée. En ce moment, c’est plutôt vrai, je me sens bien éclopée…

          Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.