Indignés @6

SotchiLes jeux paralympiques de Sotchi ont démarré alors que la Russie s’implantait illégalement en Crimée. On se souvient combien les jeux « valides » ont suscité d’appels au boycott, notamment de la part de la communauté homosexuelle. Et là… Niet. Aucune voix ne s’est élevée pour suggérer le boycott de ces jeux, ni pour soutenir l’Ukraine, ni pour dénoncer les atteintes aux droits de l’homme en Russie. J’ai juste entendu sur France Info, le jour de l’ouverture, que le gouvernement français n’y serait pas représenté pour cause de conflit en Ukraine, mais pas un mot de plus.
Les partisans du boycott ont-ils eu peur de blesser ces pauvres petits gn’handicapés en appelant au boycott de leurs jeux alors qu’ils souffrent déjà tellement ? Il y a sans doute de cela, et aussi le fait que personne ne considère que ces jeux sont de « vrais jeux » autant que menacer Poutine de les boycotter risquerait de passer pour dérisoire. L’occasion était pourtant belle, avec « l’affaire ukrainienne », de donner un poids politique à ces jeux paralympiques et de faire entrer les personnes handicapées dans le monde des sportifs respectables et dignes d’intérêt.
Quant à la communauté homosexuelle, elle vient de rater une sacrée opportunité de dire que l’on peut être gay et handicapé. C’est vrai que cela colle assez mal avec un certain culte du corps. Pauvres de nous !

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>