Écrivaine @17

Tour MontparnasseJe ne sais pas si j’arriverai à… j’y arrive tellement peu que je ne sais pas même terminer ma phrase ! De quoi est-il question ? Aimer, bien sûr, toujours et encore, aimer. J’en viens à me demander si je ne le vis pas plus simplement dans l’écriture, quand je le vis par personne interposée et, mine de rien, sans vis-à-vis… Écrire, donc, parce que cela m’aide à comprendre, et tant pis pour mes personnages qui font les frais de mes propres questionnements !
Est-ce pour cela que je suis écrivaine ? Peut-être… Alors j’écris, ce billet, par exemple, qui n’est pas un roman mais qui va me permettre de poser une simple équation que m’a soufflé ce matin la tour Montparnasse sur mon parcours de déroulé (merci la Tour !) :

« aimer = donner + prendre ≠ attendre ».

Oui, parfois je fais dans les mathématiques… Ceci pour dire qu’aimer, c’est à coup sûr donner, et être capable de prendre ce qui vient (sous-entendu « de l’autre ») sans rien en attendre.
Belle équation s’il en est ! Reste à savoir si je suis en mesure d’en tirer quelque chose. Bah ! Je cours quatre fois par semaine ; la Tour saura bien me souffler d’autres équations, si besoin. Pas vrai la Tour ?

4 réflexions sur « Écrivaine @17 »

    1. Cécyle Auteur de l’article

      Je crois que c’est possible en se concentrant sur le plaisir de donner. J’avais une amie qui disait, quand on lui faisait un cadeau, « C’est surtout à toi que cela fait plaisir ». C’était un peu dur mais je crois que c’est vrai.
      Une telle dynamique permet aussi d’éviter de faire les choses « pour les autres », « parce que ça leur fait plaisir, quand même ». Car là, en effet, on espère une reconnaissance que l’on n’obtient jamais.

      Répondre
  1. Carine

    Tu as raison, mais de mon côté je pensais avoir dépassé cela l’ayant déjà compris depuis longtemps. Finalement, il reste encore du chemin avant une démarche de plénitude ! Bon je vais quand même pas attendre 2014 pour faire plaisir à mes amis tout simplement. C’est déjà fait pour mon fils quand même. Joyeuses fêtes à toi Cecyle.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.