Entendu @15

LGP 2004Dans le bus, je suis assise pas loin du conducteur. Il est accompagné par un contrôleur. J’entends le conducteur commencer avec un ton rigolard une anecdote où il est question de la Gay Pride. Je m’attends au pire, avec un certain suspens, car l’échange est entrecoupé par les voyageurs qui montent et des appels sur le portable du contrôleur.
Il est question d’un soir de marche où au moment d’emprunter la rue des Archives, il demande au régulateur de faire un détour, car la rue est noire de monde. On lui refuse donc il prend le chemin habituel. Il raconte la difficulté à rouler. Va-t-il y avoir une remarque un déplacée ? Pas une ! Il se rappelle avec plaisir ce parcours de quarante-cinq minutes (pour un trajet que j’emprunte de temps en temps et estime à une dizaine de minutes) avec des drag-queens dont les chaussures à semelles ultra compensées leur permettaient d’être à hauteur de sa fenêtre et lui faisaient la causette en lui proposant de boire dans leur bière.
C’est un peu fatigant d’être vigilant aux dérapages homophobes, mais parfois on a juste le plaisir d’une anecdote drôle et sans relent déplorable. Chouette !

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>