Corps @9

AtellePrévoyant les dépassements d’honoraires, j’ai déclaré à mon assureur cet accident de chaussée. Trente-six heures après ma déclaration en ligne, une dame m’appelle pour me « poser quelques questions ». Parmi celles-ci, je remarque qu’elle me demande la nature de ma blessure, le temps de récupération, et la nature des prescriptions. Elle s’inquiète également de savoir pourquoi il n’y a pas eu de radio, et comment mon médecin peut être sûre sans…
Quid du secret médical ?
Mon médecin m’a fort justement fait remarquer que celui-ci ne s’applique pas à moi, et que j’ai bien le droit de dire ce que je veux de mon état de santé, le secret médical ne couvrant que les informations transmises par un médecin, ajoutant que les assureurs sont souvent à la limite de la légalité. Mon assureur peut donc me poser les questions qu’il veut, et moi j’ai celui de ne pas répondre si je n’ai pas affaire à un médecin.
Au bout du fil, j’ai pourtant répondu sans sourcilier à ses questions, faisant néanmoins attention à mes réponses. Il faut dire que la dame était affable, posant néanmoins quelques questions à brûle-pourpoint (elle m’a demandé deux fois le jour, trois fois le lieu, a remarqué que « ça fait mal », …), me donnant alors l’impression de chercher à me « piéger ». J’ai donc attendu avec impatience son courrier afin de savoir si le « certificat médical initial » que mon médecin avait établi serait envoyé ou non à un médecin…
Verdict ? Aucune mention du secret médical ni du fait que le certificat médical doit être transmis uniquement à un médecin. Je dois même signer cette mention, qui me paraît d’une légalité douteuse : « J’autorise Filia-Maif, dans le respect du secret professionnel, à communiquer aux seules personnes consternées par la gestion de ce dossier corporel, les informations à caractère médical le concernant. »
Bravo l’assureur militant !

 

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>