Brosse @19

ParisiennePour alimenter la revue de presse de Media-G.net, Isabelle et moi utilisons les Alertes Google mais aussi les journaux que nous lisons ou croisons. Après avoir lu Le Parisien, ce mardi 3 septembre 2013, je cherche via Google un article qui a sa place dans cette revue de presse. Je passe par Google plutôt que par le moteur du site du Parisien car, d’expérience, je sais que ce sera plus efficace.
Je trouve donc facilement mon article avec saisie du titre et Google m’indique qu’il est sur le site du Parisien (ci-contre). Je clique sur le lien et me retrouve sur… La Parisienne, supplément « féminin » de ce quotidien. Quelques minutes plus tard, une Alerte Google m’annonce un article sur le mariage de Muriel Robin… et le lien me mène aussi à La Parisienne.
Deux articles concernant des histoires de filles dans ce supplément !? La Parisienne serait-elle donc aussi lesbienne que « féminine » ? Ne rêvons pas. Les suppléments « féminin » ont juste vocation à être sexistes… « Beauté », « Mode », « Santé », « People », « Déco », « Portrait », « Cuisine », « Maman », « Société », « Évasion », « Galerie photo », « Horoscope »… Tout y est ! Le même menu sur le site du Parisien donne : « Société », « Faits divers », « Politique », « Économie », « Auto », « International », « Média et people », « Insolite », « Hight tech », « Sciences », « Blog », « Santé »… « Auto » avant « International », quand même… !
Et où est le sport ? Bigre. Dans un autre menu, tout en haut, au même rang que « Actualités » ; et on y a accès aussi à partir de la page La Parisienne. Ouf ! Je suis soulagée. L’égalité des sexes est en marche !

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>